L'oeil dans sa poche numéro 13
Portraits de créateurs en Rhône-Alpes
Arts plastiques, Design, Photographie, Céramique, Illustrations, Graphismes,...
 

FLAVIE COURNIL

artiste

CONTACT

flavie.cournil@gmail.com
http://flaviecournil.blogspot.com/

FORMATION

École des Beaux-Arts de Limoges

INFLUENCES

Richard Tuttle, Damien Cabannes, les artistes de Support-surface comme Pierre Buraglio ou Daniel Dezeuze, les artistes de l’art brut, l’artisanat, les arts décoratifs, les papiers peints par exemple...

 

MON PARCOURS

"

Après avoir passé mon diplôme avec un projet de livres, je suis partie en résidence à Bruxelles pendant un an.

Ensuite, j’ai travaillé pendant sept ans à Paris pour des artistes, pour un verrier et dans un atelier de lithographie qui éditait, entre autres, des livres d’artistes.

Faire des livres est une facette de ma pratique. J’ai assez vite créé "les éditions de la petite cuisine". J’utilise souvent la paraffine comme médium pour sa transparence qui n’est pas une transparence uniforme comme celle du calque.

Mon travail est un travail formel.

J’aime que, pour un objet, la matière, la couleur et la forme soient une seule et même chose. Peindre sur une toile est déjà pour moi un assemblage de deux matériaux.

La céramique représente, pour cette raison-là, une sculpture idéale : la couleur fait partie de la matière puisqu’elle est cuite en même temps qu’elle.

Je me sens un peu descendante du mouvement Support-Surface dans ce sens-là : ce sont les matériaux, les couleurs et les formes en elles-mêmes qui m’intéressent.

 

"

Le travail sur les formes me conduit à utiliser différents matériaux. Une même forme va se retrouver dans différents supports et donner des résultats très différents.

Avec le papier et la paraffine, j’obtiens des choses brumeuses proches de l’ombre et avec la porcelaine, j’obtiens des choses plus colorées et joyeuses.

J’ai toujours l’impression de faire parallèlement un objet et son ombre.

Je suis dans un va-et-vient entre les choses et leurs fantômes.

Mes objets sont des objets posés, ils ont un sens, une masse, un centre de gravité.

Ils ont toujours un côté un peu lourd comme ces colliers en plâtre que j’avais peints à la chaux.

La chaux est un matériau vivant qui peut "manger" le pigment ou au contraire révéler son intensité.

 

ÉTAPES DE TRAVAIL

"

Confection d’une page d’un livre en paraffine :

A chaque fois que je fais un livre, j’essaie de trouver une façon différente d’utiliser la paraffine.

"Qu’elle soit passée ne suffit pas" est un projet d’illustration d’un texte de Pierre Rochigneux. La façon dont la paraffine réapparaît me semblait bien convenir à l’ambiance de ce texte plutôt sombre et brumeux où il est souvent question de choses qui sortent de terre.

Je recopie le texte que j’ai imprimé en inversé, au typex.

Ensuite, je recouvre le dos de la feuille de peinture noire.

Je recouvre de paillettes de paraffine.

Enfin, je chauffe la paraffine au fer à repasser.

Le texte est à l’intérieur, c’est la paraffine qui fait réapparaitre le motif en rendant le papier translucide.

J’aime les grisés subtils qu’on peut obtenir avec la paraffine, le fait qu’il y ait des taches incontrôlées, j’en ajoute d’ailleurs en faisant fondre la paraffine à certains endroits avec un briquet.

Ces taches plus identifiées sont l’écho du déplacement du personnage du texte.

 

PRODUCTION

"

L’idée du livre intitulé "Ob" était de faire des sortes de planches anatomiques de poupées russes en utilisant le principe de transparence d’une page sur l’autre comme certains livres pour enfants.

Je cherchais à faire des formes qui font penser à des éléments d’anatomie comme des muqueuses ou une colonne vertébrale, sans être très précis.

Le procédé de fabrication est très long et laborieux : chaque partie transparente est réalisée à partir d’un papier paraffiné que je découpe suivant le motif. Ensuite, je pose ce papier paraffiné découpé sur la page et je refais fondre la paraffine au fer à repasser pour créer la transparence sur la page du livre.

Si je pouvais trouver un procédé mécanique qui puisse permettre de reproduire ce livre, ce serait parfait....

J’aime obtenir des formes en modifiant très légèrement l’aspect d’un matériaux, comme j’ai pu le faire avec des plaques de plastiques qui ont la forme de pierres tombales.

J’ai poncé le plastique par endroits, il est devenu mat et doux, un peu comme une ardoise.

Les formes naissent d’un changement d’aspect de la surface comme avec la paraffine.

 

"

Mes formes sont toujours de l’ordre de l’objet, sans être vraiment référencées à des objets en particulier.

Elles peuvent faire allusion à des objets mais tout en restant abstraites, elles peuvent être un peu géométriques tout en étant un peu de travers, un peu mal faites et fragiles.

Les formes sont aussi souvent comme des modules qui, même si elles ne vont pas forcément s’assembler, produisent une sorte de jeu de construction.

Je travaille chaque pièce séparément mais c’est bien quand ça fourmille, quand je peux les assembler par trois ou quatre.

A ce moment là, ça m’évoque une histoire qui me donne envie de donner un titre comme "Le matériel de plage", "Les choses à faire", ou "On a de belles journées"...

Je peux présenter les pièces de différentes façon selon le lieu d’exposition.

Il y a aussi l’idée de révéler l’espace avec la façon d’accrocher ou d’installer les pièces.

 

"

Le plaisir d’installer mes objets ressemble un peu au plaisir que l’on peut avoir en alignant des cartes postales au mur.

Je pense souvent à la manière dont certaines mamies présentent leurs petites collections dans des vitrines !

La partie la plus agréable est le moment où l’on sent un déclic, une solution qui se dessine.

Le plus contraignant est l’aspect laborieux de certaines tâches, le plus difficile est "de se mettre dans le bain".

La recherche de lieux d’expo et le fait de répondre à des appels à projets représentent la moitié du travail.

La recherche de matériaux est assez longue, mais j’ai un appétit de découverte de matériaux, en particulier les matériaux des métiers d’art qui sont un peu délaissés par les artistes contemporains.

  • FLAVIE COURNIL - artiste
  • FLAVIE COURNIL - artiste
  • FLAVIE COURNIL - artiste
  • FLAVIE COURNIL - artiste
  • FLAVIE COURNIL - artiste
  • FLAVIE COURNIL - artiste
  • FLAVIE COURNIL - artiste