L'oeil dans sa poche numéro 18
Portraits de créateurs en Rhône-Alpes
Arts plastiques, Design, Photographie, Céramique, Illustrations, Graphismes,...
 

Fred Zangrandi

peintre

CONTACT

zangrandi@outlook.fr

zangrandi.eklablog.com
zangrandi.blogspot.fr

FORMATION

École des Beaux Arts de Saint-Etienne

INFLUENCES

Je suis influencé par des détails de peintures (chez Cézanne, Chardin, Manet, etc ..), les nymphéas de Monet, les" sfumati" du Vinci, les carnations d’Ingres, mais également Eugène Leroy, Robert Ryman, Helmut Dorner, Robert Malaval, ou encore, les choses vivantes "pas facilement représentables" comme les protozoaires.

 

PARCOURS

"

Après une section A3, j’ai suivi l’enseignement de l’école des Beaux-Arts de Saint-Etienne.

En cinquième année, j’ai développé un travail sur les coquillages et les limaces, je m’intéressais au monde aquatique et aux couleurs vaporeuses des planètes gazeuses de notre système solaire..

Mes thèmes sont souvent naturalistes, je m’intéresse aux formes que prend la nature.

 

"

J’aime bien que mon travail soit regardé comme une sorte de cabinet de curiosités, que ça ressemble à musée d’histoire naturelle.

Une série en amène une autre : les dinosaures, les poissons....Le coquillage est aussi un bon sujet pour trouver des motifs... La série des dinosaures est venue de manière spontanée, un jour où je faisais du rangement dans l’atelier et une figurine de dinosaure qui traînait a servi de modèle..

Les séries naissent de ce qu’il me semble intéressant de peindre.

Ce qui m’intéresse, c’est ce que je peux faire du sujet, ce que ses formes et ses couleurs « amènent » en peinture, c’est l’écart entre la représentation et le sujet

 

"

Je suis particulièrement sensible au détail.

Quand je vais voir des peintures à Orsay, c’est un vrai plaisir de retrouver certains détails dans des Manet ou des Monet, la façon dont une couleur joue sur l’autre, un coup de pinceau à tel endroit précis.

Le déjeuner sur l’herbe, par exemple, on a tous une vision un peu globale , une image du tableau. Pour moi ce tableau est surtout intéressant pour la nature morte du premier plan, on a l’impression qu’il peint de l’intérieur. Les couleurs partent de l’intérieur des fruits, à certains endroits ça vibre.

J’aime bien l’idée qu’on puisse discerner quelque chose, deviner le sujet tout en étant proche parfois de l’ abstraction.

En art contemporain, je peux être touché par des installations qui parlent de peinture.

Jessica Stockholder par exemple utilise les objets, les matériaux comme un peintre.

Parfois, ce qui" fait peinture" est la façon de préparer la toile, comme chez Robert Ryman. La manière dont il applique la sous-couche, blanc sur lin, j’adore ça !

 

PRODUCTION

"

La peinture est une façon d’éterniser un moment, ça peut être n’importe quel moment, ceux qui m’intéressent ne sont pas forcément ceux qui intéressent tout le monde.

Il y a cette double temporalité dans la peinture de Giotto, elle nous donne à voir à la fois le temps de réalisation écoulé (qu’il a fallu pour fabriquer la peinture) et l’instant fugace qui est choisi d’être représenté.

Dans la vie, on voit les choses de son point de vue propre, à tel moment et tel endroit, de telle humeur. J’ai envie de montrer qu’en peinture, c’est un peu la même chose.

Je n’essaie pas de séduire le regardeur ni de le convaincre.

 

"

Le support a son importance, je travaille souvent sur des toiles récupérées, un peu sales ou déjà peintes.

Le fond participe à ce que je mets en place. Je peux aussi partir d’anciennes palettes.

L’aspect organique est tout aussi présent dans les sujets des peintures et le thème des séries que dans leur fabrication !

Je travaille par couches, par glacis, aussi en jus très dilués, et empâtements...

C’est un peu de la cuisine, les couleurs se fabriquent parfois un peu toute seules.

 

"

Pour la série des dinosaures, j’ai également réalisé des aquarelles.

Le principe est presque inverse à celui de la peinture, où l’on peut recouvrir à l’infini.

En aquarelle, il faut arriver à l’essentiel, à quelques touches qui marchent tout de suite, sinon c’est foutu !

 

"

Le plus agréable est le moment où tu mets telle touche à tel endroit et que ça fonctionne.

 

"

Le point de départ de la série "Motion Painting" est la capture d’image.

Le principe est de voir ce que peut donner en peinture une image fixe extraite de films érotiques ou de vieilles séries japonaises.

Je suggère ce qui est représenté plus que je ne le montre.

 

"

Comme on n’ identifie pas tout de suite le sujet, on peut s’attarder sur la façon dont la peinture est faite.

Tous les détails de la surface ont leur importance.

Je voudrais que le spectateur se balade dans la peinture.

  • Fred Zangrandi - peintre
  • Fred Zangrandi - peintre
  • Fred Zangrandi - peintre
  • Fred Zangrandi - peintre
  • Fred Zangrandi - peintre
  • Fred Zangrandi - peintre
  • Fred Zangrandi - peintre
  • Fred Zangrandi - peintre
  • Fred Zangrandi - peintre
  • Fred Zangrandi - peintre