L'oeil dans sa poche numéro 17
Portraits de créateurs en Rhône-Alpes
Arts plastiques, Design, Photographie, Céramique, Illustrations, Graphismes,...
 

MIKA PUSSE

artiste

CONTACT

http:www.mikapusse.blogspot.com

FORMATION

bac arts appliqués

INFLUENCES

C’est essentiellement l’univers des Comics underground. J’ai l’impression d’avoir appris à lire en lisant de la bande dessinée, c’est comme ça que j’ai commencé à dessiner. Gary Panter, Pascal Doury, La bande à Bazooka, le fanzine Sortez la chienne........

C’était les premiers à travailler les limites du bon et du mauvais goût. Les héritiers de cet avant-gardisme sont les gens du Dernier Cri, atelier de sérigraphie à Marseille, qui publie des livres zarbi avec pas mal de choses qui seraient censurables, mais pas que.

 

PARCOURS

"

Après un bac Arts appliqués, j’ai fait un an de Beaux-arts à Toulouse.

Je suis vite parti, trouvant l’enseignement un peu scolaire, élitiste et qui sélectionne par l’usure des gens.

En sortant d’Arts appliqués, j’avais déjà appris pas mal de bases de dessin.

Mon rêve était qu’on me donne un atelier et que je puisse bénéficier de l’expérience de super profs, ce qui n’a pas été le cas, sauf en sculpture.

Mais, je n’ai pas eu la patience d’attendre les deux premières années qui sont des années de sélection.

J’étais jeune et j’avais d’autres choses à faire que de passer dans un "processus de moulinette".

 

"

J’ai passé une année toulousaine à faire de la musique, j’ai rencontré le percussionniste de mon groupe Chantal Morte.

On est parti à Lyon pour travailler pour une compagnie de théâtre d’objets à l’univers un peu surréaliste Turak théâtre.

Puis, je suis monté à Paris, j’ai monté mon premier groupe de musique.

J’ai rencontré toute une scène de grafzine, de fanzine underground dans la veine du Dernier Cri.

Donc j’ai fait du graphisme, de l’ illustration et de la musique avec le groupe Pusse.

 

PROJET EN COURS

"

Ce projet de livre pour enfant raconte l’histoire d’un doudou mis à la poubelle.

Il développe alors un super pouvoir qui le transforme en Super doudou, ce qui va lui permettre de sauver les enfants de leurs peurs.

Il va lui arriver ensuite pleins d’aventures comme un super héros mais sous la forme d’un doudou.

J’utilise du feutre sur des mouchoirs en papier, technique que j’ai mis en place dans un précédant bouquin qui s’appelle le bestiaire d’ Arcachon, un livre que j’avais sorti en même temps qu’un album de mon groupe Pusse.

Chaque chanson parle d’un animal et part dans tous les sens.

 

PRODUCTION

"

Lors du deuxième disque de Pusse, l’enregistrement en studio était un peu stressant, on s’était donné deux après-midi d’improvisation sur des histoires d’animaux pour se défouler.

Par la suite, notre éditeur et maison de disque nous a proposé de faire un bouquin.

Ce projet m’a remis au dessin, j’ai passé un mois à dessiner avec tout ce qui me tombait sous la main, tout stylo, tout papier, cahier d’école, emballages, gouache d’enfant...

Et j’ai refait des cartes à gratter, ça a été comme un renaissance !

 

"

Le principe de la carte à gratter est de travailler sur un papier couché ou semi couché sur lequel j’ai passé un verni à bois puis une couche d’encre de chine.

Le vernis rigidifie un peu le papier et permet tout un jeu de transparences et de matières. On est parfois proche de l’aspect d’une plaque de métal.

Ensuite je gratte cette surface, ce qui enlève le vernis.

Je dessine par le blanc et non par le noir.

Je dessine avec la lumière ce qui donne toujours l’impression que le personnage irradie, que la lumière vient de lui.

Ce coté mystique me plait bien. Il y a aussi un aspect onirique et surréaliste.

 

"

Cette technique est très proche de la gravure sans en être, on ne peut pas la reproduire.

J’aime bien aussi le côté populaire de cette technique : tout le monde a fait de la carte à gratter à l’école.

C’est une technique désacralisée par rapport à la gravure qui fait tout de suite "artiste".

 

"

J’ai de quoi m’occuper avec la carte à gratter.

En plus, c’est une technique qui prend beaucoup de temps, ça peut être un travail très fastidieux surtout quand on fait des grands formats.

  • MIKA PUSSE - artiste
  • MIKA PUSSE - artiste
  • MIKA PUSSE - artiste
  • MIKA PUSSE - artiste
  • MIKA PUSSE - artiste
  • MIKA PUSSE - artiste
  • MIKA PUSSE - artiste
  • MIKA PUSSE - artiste